Que peut guérir la littérature ?

Andrea Marcolongo. Un besoin humain de croire

Nous avons tous dérobé quelque chose à la Grèce : ses idées comme les marbres du Parthénon.

La franco-italienne Andrea Marcolongo est helléniste et diplômée de lettres classiques. Quel souvenir avez-vous d’Homère, de Virgile, d’Ulysse et des auteurs et héros classiques de la littérature grecque et latine ancienne ? Pensez-vous que (re)lire leurs histoires pourrait nous aider pour la construction du présent ou du futur ? L’helléniste Andrea Marcolongo a passé une nuit au musée de l’Acropole, à Athènes. Elle en tire une méditation sur les célèbres frises du Parthénon et la question de leur restitution, en mêlant subtilement l’histoire à sa trajectoire.

« Fin mai 2022, j’ai acheté, dans un magasin parisien spécialisé dans les randonnées en montagne, un lit de camp, un sac de couchage et une lampe torche. Le lendemain, j’ai installé mon équipement d’alpiniste sur le sol froid du musée de l’Acropole à Athènes pour y passer une nuit de lune décroissante, entièrement seule.
Comment arriverez-vous à dormir avec tous ces yeux de marbre qui vous fixent ? m’avait-on prévenue. Mais c’est une nuit dans un musée vide que je m’apprêtais à passer devant l’Acropole. À Athènes, il ne reste que des miettes : un pied de déesse, la main de Zeus, la tête d’un cheval. Nous avons tous dérobé quelque chose à la Grèce : ses idées, à partir desquelles nous avons forgé nos racines occidentales. Les marbres du Parthénon, arrachés à la pioche et envoyés en Angleterre par Lord Elgin au début du XIXe siècle. Dans ce vol collectif, je ne suis qu’un imposteur parmi d’autres : je ne suis pas grecque, je ne parle pas le grec moderne, et pourtant j’ai bâti ma vie et mon écriture sur ce vol.
Ce soir, ce privilège sans précédent dans l’histoire du musée m’a pourtant été accordé, à moi, qui n’ai ni Homère ni Platon dans mon sac, mais la biographie de Lord Elgin. » (Andrea Marcolongo

Rencontre avec Andrea Marcolongo : Déplacer la lune de son orbite (Stock).

Quand et où ?

à noter

Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles.

participer

Pour aider les Bibliothèques idéales à croître et à se développer, vous pouvez participer à la campagne de financement participatif de l’association Relatio, organisatrice des BI.
En savoir plus

événements à venir

BI

Abonnez-vous à notre infolettre

Chaque mois, recevez dans votre boîte mail toute l'actualité des Bibliothèques idéales : informations, actualités, coups de cœur, programme en avant-première, articles inédits, coulisses, etc. C'est gratuit et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Votre abonnement a bien été pris en compte. Merci

Share This