Le Temps des Féminismes [2]

Cécile Coulon

« Ne laisse jamais de traces de ton passage »
Romancière prodige depuis l’adolescence, blondeur, candeur, rire tonitruant, inspirations littéraires grand écart entre Marguerite Duras et Stephen King, Cécile Coulon détonne, ses romans et sa poésie aussi. Depuis ses seize ans, elle creuse son sillon, explore la ruralité, le corps, la sensualité et la brutalité des actes, la puissance poétique de la nature. Rien ne l’arrête, elle trace sa route.
Rencontre avec Cécile Coulon, « La langue des choses cachées » (L’Iconoclaste).

Abonnez-vous à notre infolettre

Chaque mois, recevez dans votre boîte mail toute l'actualité des Bibliothèques idéales : informations, actualités, coups de cœur, programme en avant-première, articles inédits, coulisses, etc. C'est gratuit et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Votre abonnement a bien été pris en compte. Merci

Share This