La Révolution en nous

Quand 68 artistes disent STOP

Penser la littérature comme un acte de résistance
COLLECTIF STOP : un projet contestataire et engagé
____
Un collectif de soixante-huit auteurs et autrices a frappé à la porte de La Manufacture de livres. Leur projet, présenté sous forme de manifeste : rédiger un recueil, s’associer pour penser la littérature comme un acte de résistance, se rassembler autour de textes qui deviendraient un support à des échanges publics, des temps de rassemblement en festivals et librairies :
« Il y a des périodes de l’Histoire particulières où, comme l’affirme Sandra Lucbert : « La hauteur des enjeux, des urgences et même des périls nous requièrent. » Il n’est pas inadmissible, pour un artiste, de continuer à travailler sur des questions non politiques. Mais il est parfois nécessaire de s’arrêter un temps, pour imaginer un autre futur, refonder une collectivité, une communauté basée sur l’interdépendance et le respect. Nous, les autrices et les auteurs, face à l’urgence, considérons que nous vivons une époque où la littérature est appelée à se positionner. »
Rencontre avec Jean-Hugues Oppel et Jeanne Desaubry, samedi 04 novembre 18h à la Librairie La Tache Noire.

Quand et où ?

à noter

Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles.

participer

Pour aider les Bibliothèques idéales à croître et à se développer, vous pouvez participer à la campagne de financement participatif de l’association Relatio, organisatrice des BI.
En savoir plus

événements à venir

BI

Abonnez-vous à notre infolettre

Chaque mois, recevez dans votre boîte mail toute l'actualité des Bibliothèques idéales : informations, actualités, coups de cœur, programme en avant-première, articles inédits, coulisses, etc. C'est gratuit et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Votre abonnement a bien été pris en compte. Merci

Share This