Que peut guérir la littérature ?

Daniel Rondeau & Charif Majdalani. Le Liban au cœur

Daniel Rondeau et Charif Majdalani partagent une même passion pour le Liban.

Avec le Liban, Daniel Rondeau a un rapport particulier, charnel, spirituel et, comme il l’écrit de Khalil Gibran, sacré et sacré. Beyrouth : une ville mosaïque qui survit à tous les drames de l’histoire, les guerres civiles, les massacres, les destructions, les ambitions, les corruptions. Si on est Français et amoureux du Liban, on sait qu’on va aimer ce Beyrouth sentimental de Daniel Rondeau dès qu’on lit la première phrase : « J’ai posé mon front sur le cœur du pays du Cèdre et je vis avec les pulsations de Beyrouth dans la tête. »

Dans un style littéraire à la façon de Svetlana Alexievitch dans La fin de l’homme rouge, Charif Madjalani raconte à la première personne du singulier des récits incarnant des vies faites d’exil, d’émigration, de guerres, d’identités religieuses multiples ou d’amours contrariés. Servie par une remarquable mise en bouche culturelle et historique, la galerie de portraits-témoignages brossés par Charif Majdalani est un tourbillon d’aventures humaines qui happent le lecteur : métissées, migrantes, avec rebondissements et coups de théâtre comme seuls la vie et le Liban savent en inventer.

Rencontre avec Daniel Rondeau, Crépuscule (Stock) et Charif Majdalani, Mille origines (Bayard).

Quand et où ?

à noter

Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles.

participer

Pour aider les Bibliothèques idéales à croître et à se développer, vous pouvez participer à la campagne de financement participatif de l’association Relatio, organisatrice des BI.
En savoir plus

événements à venir

BI

Abonnez-vous à notre infolettre

Chaque mois, recevez dans votre boîte mail toute l'actualité des Bibliothèques idéales : informations, actualités, coups de cœur, programme en avant-première, articles inédits, coulisses, etc. C'est gratuit et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Votre abonnement a bien été pris en compte. Merci

Share This